Banniereverte
Vandomel

 

Nicole Vandomel

 

PRISONNIER POUR DANTZIG

 

Récit historique

 

Le Vert-Galant éditeur, 2008 - ISBN 978-2-84846-066-6

 

12 euros

 

Commande ou contact :

Nicole Vandomel

38 Rue de Rimard

03100 MONTLUÇON

Nicole VANDOMEL, après sa saga: Les Pleurs du flamboyant nous rappelant des pages d’Histoire du XXe siècle dans le Pacifique, cette fois-ci recrée cette période particulièrement douloureuse de la deuxième guerre mondiale en Europe en nous contant l’aventure de Jean Gobin, qui fut prisonnier à Königsberg, un Français qui comme tant d’autres a subi les coups du sort, chaque fois sans en être averti.

Ainsi se trouvent rappelés les faits politiques et militaires qui ont assailli son « héros », cette marche erratique de la France mais qui malgré tout peut-être lui valut le moindre mal possible quand on établit une comparaison avec 14-18, au milieu d’un maelström encore plus destructeur.

Ainsi Jean Gobin peut-il conclure, en taisant sa chance et sa joie intérieure d’être vivant, « J’ai tout de même perdu cinq années de ma jeunesse ».

ALADERIVE

 

Nicole Vandomel

 

À LA DÉRIVE

 

Romans historiques

 

Le Vert-Galant éditeur, 2008 - ISBN 978-2-84846-069-7

 

12 euros

 

Commande ou contact :

Nicole Vandomel

38 Rue de Rimard

03100 MONTLUÇON

Nicole VANDOMEL aujourd’hui vous présente en fait quatre petits romans historiques de l’époque contemporaine. Dans ses deux livres précédents elle avait déjà abordé la deuxième Guerre Mondiale, de façon minoritaire dans Les pleurs du Flamboyant, précisément en Indochine et dans sa totalité pour Prisonnier pour Dantzig, avec la guerre en Europe, où elle réhabilite le soldat français de 39-40, calomnié par une propagande de cette époque-là, d’avoir de son propre chef fui devant l’ennemi comme un lapin et sans avoir tiré un coup de fusil. Hélas, à l’heure présente, où les Européens ont compris que la guerre n’est pas un moyen sûr de régler les différends il existe de multiples foyers de guerres sauvages, raciales, civiles et interminables. Sans doute faut-il avoir atteint l’innommable comme dans A chacun son dû, la dernière ignominie européenne, et risqué la mort des nations en lutte, pour bénéficier de sagesse. Le Moyen-Orient et l’Afrique n’en ont pas encore conscience. D’où ce sentiment d’un monde à la dérive.

Si Nicole VANDOMEL a ici opté pour la fiction, elle a respecté pour le cadre le fait réel car toutes les situations sont d’authentiques faits de guerre. Une seule exception avec Tempête dans les sables où l’auteur, peut-être, désespère de l’Homme en vous contant un drame familial !

Lecteurs, vous frémirez en lisant les péripéties des héros et héroïnes de ce livre. A contrario vous savourerez le bonheur de vivre en paix – sur le sol national… car l’expatrié et le voyageur imprudent courent un certain risque et encore en France dans la limite de l’efficacité de nos services de sécurité, Londres et Madrid ont connu des attentats ! – car le message de l’auteur est clair : la Barbarie règne « aux portes » de notre pays.

item2b