Banniereverte
MONTAGNON

 

Janine MONTAGNON

 

LE VENT CE SOIR ÉCOUTE AUX PORTES

 

Collection Les Chemins du Vent, 2005

 

15 euros

 

Actuellement indisponible

Il existe des poètes d’intérieur, des poètes de nuit, des poètes de voyage et d’exotisme, etc. Janine Montagnon est un poète d’extérieur, de plein air. Même écrits sans doute sous la lampe, ses poèmes nous entraînent dehors, sur les chemins de terre, à la campagne, dans toute la nature, accompagnés de fleurs aux noms gracieux, d’oiseaux aux envols mystérieux, et quand surgit une maison, on en voit surtout le jardin. Tout au long de ce recueil, nous vivons au gré du vent, de la pluie, du soleil du Midi. Les vues sur les collines, les marches sur les sentiers, les odeurs qui montent des taillis ou des glycines nous transportent tour à tour dans des instants vécus avec la poésie pour campagne.

Cette poésie ne se contente pas de décrire et de bien décrire, elle transmet avant tout l’émotion ressentie dans l’instant décrit, émotion qui ne se manifeste pas dans un afflux torrentiel de sensations mêlées (Janine Montagnon est pudique) mais nous offre un condensé de vibrations devant cette fleur, ce paysage aimé, ces feuilles caressées par le vent, devant la douceur obsédante d’un soir d’été. Le poète veut d’abord transmettre l’émotion ressentie, la partager.

Jean Colin

Directeur du Cerf-Volant

Président de l’Académie rhodanienne des Lettres.

 

Janine MONTAGNON

 

LE TEMPS ICI PREND TOUT SON TEMPS…

 

Collection Les Chemins du Vent, 2009

 

15 euros

 

Actuellement indisponible

Pages d’éternité… ce recueil est un morceau du temps qui passe, dont chaque souvenir naît dans le creux des mots en secret accord avec le Poète…

Autant de poésie… autant d’images ressuscitées… autant d’odeurs et de couleurs dans l’affranchissement des passions… autant de regards croisés, passeurs d’émotions.

Janine Montagnon mesure l’essentiel oublié des horloges comme si quelque chose d’absent la tourmentait ; mais reste la beauté de l’éphémère, l’inachevé dans l’immobilité mouvante de sa mémoire.

Chaque poème, alors, est un tableau vivant, osmose parfaite, en effet, entre le mouvement et le relief, la suggestion et la réalité, la sensibilité et les sentiments.

Janine nous séduit encore avec son don de la métaphore qu’elle puise dans l’essence même de son inspiration.

Et vous lecteurs, vous prendrez, j’en suis sûre, tout votre temps, absorbés par le temps qui passe de page en page… regain d’amour vivace et de tendresse enfantine…

De vous à moi, j’aime ce tout, dans l’intimité silencieuse du temps qui reste encore un peu…

 

Anne-Chantal BERGER

Retour index auteurs

Retour index titres

Montagnon2
item2a