Banniereverte

 

François Magne

 

LE BLANC BLESSE, LE NOIR AUSSI

Les Caprices de Goya

 

Essai

 

Le Vert-Galant, 2010

 

ISBN 978-2-84846-083-3

 

6,50 euros

 

Contact : @

Les longues lames sombres d’une nuit qui ne veut s’achever.

L’absence de tout fanal. Des luminescences sur l’arête d’un genou, la grimace d’un maxillaire, le toupet d’un chignon devant le ciel éteint. Une créature du gouffre gueule son hébétude devant le ciel indifférent. Mi-moine, mi-adepte du vol libre, mi-samouraï, la créature porteuse survole une géographie de terre brûlée.

 

*

 

« Cette approche que vous faites me prouve, si besoin est, que Goya mérite encore des réactions profondes, d’autres questions, d’autres émotions… L’ensemble de vos petits textes ont pour toile de fond ce que me paraît être un discours sensible et poétique. »

 

Lettre de Jean-Louis Augé à l’auteur, juillet 2010

Retour index auteurs

Retour index titres

Magne
item2a