Banniereverte
LEPETITPRINCE

 

ANDRÉ DE SAINT-VINCENT

 

LE PETIT PRINCE EST REVENU

 

Collection "Les Chemins du Vent", 2008

 

ISSN : 1778-574X

 

15 euros

 

Indisponible

 

« C’est de la valeur de chacun que naît la valeur de la société. Croire le contraire mène à la morosité et à la manipulation. Il est un signe encourageant dans le refus des jeunes de se faire embrigader. Ils peuvent être très généreux mais ils n’ont pas besoin qu’un parti leur dicte leur conduite. Ils font plus confiance à des personnes qu’à des abstractions. Plus que les adultes, les jeunes attachent au quotidien une grande valeur. Ils ont raison, car si le quotidien n’a pas de sens, la vie n’a pas de sens non plus. Ils préfèrent les exemples aux discours pour nous rappeler que l’essentiel n’est pas dans une belle théorie mais dans la prise en charge de nous-mêmes et des autres, au jour le jour, là où nous sommes. Ils sont capables de passer du sens du quotidien au sens de la vie, même si chacun ne réagit pas de la même façon. Les uns ont besoin d’une théorie pour agir, les autres s’engagent activement avant de percevoir l’ensemble dans lequel ils s’insèrent. »…

 

 

André Pignol (1942-2006), historien, géographe et homme de lettres, a dirigé le lycée Saint-Vincent de Senlis pendant 25 ans. Un quart de siècle consacré aux jeunes, pour leur apprendre à devenir responsables, et capables de donner un sens à leur vie.

Retour index auteurs

Retour index titres

item2a