Banniereverte

Dans le département du Cantal, en 1915, le mari d’Augustine est porté disparu lors de la terrible bataille de Verdun. La jeune femme, âgée de 21 ans subit un tel choc qu’elle tombe dans une profonde neurasthénie. Elle ne veut pas croire que son mari est mort. Elle dit qu’il a perdu la mémoire, qu’il doit être prisonnier, très loin en Allemagne et qu’il reviendra. Elle a mis au monde une petite fille, Madeleine, qui ne connaîtra pas son père. Elle sera sa bouée de sauvetage et ne voudra jamais s’en séparer.

Mariette, une jeune fille de 16 ans met au monde un petit garçon, Robert, dont la naissance est tenue secrète. Afin que Mariette ne soit déshonorée, son père, un homme très autoritaire, remet l’enfant, âgé de trois jours, à l’Assistance Publique. Après l’orphelinat, à l’âge de trois ans, il sera placé dans une famille de paysans qui réside dans la même commune qu’Augustine. Là, il sera traité et aimé comme les trois autres enfants de la famille.

L’école de la commune étant géminée les deux enfants se trouvent dans la même école et dans la même classe où ils sont de très bons élèves et se lient d’amitié. Robert, se sentant « sans père ni mère » supporte mal sa condition d’assisté et trouve en sa camarade, âgée d’un an de moins que lui, une amie qui l’aide à supporter sa situation. Après le Certificat d’Études Primaires, que tous les deux obtiennent avec succès, ils quittent l’école. Désormais quelle sera leur vie ?

 

L’auteur, a fait carrière dans l’Enseignement Public en tant que professeur de lettres. Chevalier des palmes académiques et lauréate de l’Académie Française elle est titulaire de plusieurs premiers prix et de médailles d’or pour les Lettres et les Arts, en tant que poète et artiste peintre. Elle a, pendant quinze années, organisé les « Grands Prix de poésie » de la ville de VICHY et celui du Conseil Générale de l’ALLIER. Elle a crée, à VICHY, « La Lyre d’Orphée » association littéraire poétique pour aider à la promotion de la poésie et à l’aide à la culture en milieu rural. Elle a crée « le Grand Prix International de la Lyre d’Orphée », très prisé et qui, faisait venir, jusqu’en 2011, chaque année pour la proclamation du palmarès dans sa petite commune natale de 400 habitants, des lauréats de toutes les régions de FRANCE et de pays francophones. L’auteur a publié plusieurs recueils poétiques, tous primés, et un roman. Elle a présidé, pendant plus de vingt-cinq années le « Comité France Amérique », délégation de Vichy, association culturelle qui œuvre pour l’amitié avec Américains. Bourbonnaise d’origine, elle est devenue auvergnate d’adoption par son mariage avec un Cantalien de Saint-Julien-de-Toursac.

Retour index auteurs

Retour index titres

 

Janine Cantarel

 

LES MARQUES D'UN PASSÉ

 

Roman

 

Le Vert-Galant éditeur, 2012

 

ISBN 978-2-84846-105-2

 

21 euros

 

Commande ou contact :

Mme Janine Cantarel

10 rue des Jonquilles

03200 VICHY

Les marques du passé
item2a