Banniereverte

 

Karim Bellil

 

PRÊTE-MOI TA RIME

 

poèmes

 

Le Vert-Galant éditeur, 2009

 

ISBN 978-2-84846-0077-2

 

13 euros

 

Commande ou contact @:

Les poèmes de ce recueil sont basés sur l’expression de sentiments et sont inspirés du style romantique.

Novalis, poète allemand définit le romantisme dès 1798 : « Le monde doit être romantisé. Ainsi on retrouvera le sens originel.

[…] Quand je donne aux choses communes un sens auguste, aux réalités habituelles un sens mystérieux, à ce qui est connu la dignité de l’inconnu, au fini un air, un reflet, un éclat d’infini : je les romantise. »

Ce livre s’inscrit dans ce courant, en privilégiant les sentiments sur la raison, l’imagination et la sensibilité sur la réflexion.

Les poèmes abordent ainsi des thèmes propres à chacun : l’évasion, le rêve, la solitude, les liaisons amoureuses ou amicales.

 

 

Karim BELLIL, né le 31 juillet 1978 à Sarcelles, vit depuis deux ans à Fontenay-sous-Bois.

Chargé de gestion dans une caisse de retraite complémentaire, il a écrit un premier recueil de poèmes qui s’intitule

« Ailleurs et si près ».

Ce deuxième livre s’inscrit dans la continuité du précédent avec de nouvelles histoires et d’autres personnages.

Karim BELLIL est membre de l’association littéraire « Flammes vives » qui publie régulièrement quelques-uns de ses poèmes.

Il trouve dans l’écriture le plaisir de l’évasion et du partage.

 

Karim Bellil

 

AILLEURS ET SI PRÈS

 

poèmes

 

Le Vert-Galant éditeur, 2009

 

ISBN 978-2-84846-076-5

 

13 euros

 

Commande ou contact @:

« Ailleurs et si Près », premier recueil de poèmes de Karim Bellil, est constitué de 42 poèmes sur les thèmes de l’amour, l’amitié et la société.

La femme est omniprésente, tantôt anonyme, tantôt nommée.

À travers certains personnages, sont mises en valeur des qualités humaines telles que la fidélité, la solidarité et le don de soi.

Dans un contexte de crise économique, le thème de la souffrance sociale est également abordé, notamment comment des personnes de bonne foi peuvent être amenées à franchir les limites de la moralité et / ou de la légalité.

Ce livre évoque enfin des histoires marquées par le départ de personnes proches avec la question essentielle du retour.

 

Karim Bellil

 

BUREAU DES RIMES

 

poèmes

 

Le Vert-Galant éditeur, 2009

 

ISBN 978-2-84846-078-9

 

13 euros

 

Commande ou contact @:

Retour index auteurs

Retour index titres

 

Karim Bellil

 

MA VIE DE POÈTE

 

poèmes

 

Le Vert-Galant éditeur, 2010

 

ISBN 978-2-84846-067-3

 

13 euros

 

Commande ou contact @:

 

amazon

Les poèmes de ce livre sont largement inspirés du monde du travail.

Il y a ainsi quelques hommages à des collègues, des aventures imaginaires tirées d’une vraie fusion entre deux entreprises, des anecdotes de bureau souvent drôles .

Sont également abordés des thèmes plus graves comme l’intolérance ou l’injustice en général.

Une grande place est accordée aussi à la famille comme l’élément essentiel dans une société en crise et de plus en plus individualiste.

Au travail, les personnes sincères et désinté-ressées sont rares et quelques-unes sont mises en valeur dans ce recueil.

 

Karim BELLIL, qui a commencé à écrire à l'âge de dix-huit ans, a toujours été passionné de littérature, surtout de contes, de romans policiers et de poésie.

En 2006, il crée un blog de poésie, et en 2007 il fait publier son premier recueil de poèmes chez un éditeur en ligne.

Suite à cette « mauvaise » expérience, il se tourne depuis février 2009 vers l'auto-édition comme le moyen le plus libre de faire partager son amour de la poésie.

Pour son troisième recueil de poèmes, Karim BELLIL nous invite plus particulièrement dans le monde du travail avec ses joies et parfois quelques désillusions.

Bellil1
AILLEURSETSIPRES
Bureaudesrimes
Bellil4

Ma vie de poète raconte un écrivain partagé entre son ambition : mon métier, je veux et les obstacles rencontrés : librairie ambulante, trop de barrières.

Également éditeur et distributeur, Karim Bellil revendique son statut d’Auteur avant tout.

Nouvellement exposé, il doit faire face à un coup monté.

Son engagement pour la diffusion de sa poésie en 2010 risque de le conduire à l’asile.

Lassé de Paris, il songe à s’enfuir dans le Nord-Pas-de Calais, mais il n’a pas de K-Way.

Accusé de folie, le poète désargenté demande même par précaution qu’on l’arrête. Cependant il persévère en s’écrivant un poème pour lui-même : mon anniversaire.

Selon des rumeurs il aurait la Grippe A, mais il a juste le virus de l’écriture et il remercie ceux qui l’encouragent.

La poésie lui permet aussi de rendre hommage à des personnes qu’il apprécie. C’est l’objet de la deuxième partie du livre : Honneur aux autres.

Ensuite viennent des poèmes sur les sentiments, parfois gais comme Dors encore, Notre histoire, ou plus tristes comme Hier, En m’endormant.

Enfin, un hommage est rendu aux idoles de Karim BELLIL qu’ils soient virtuels, vivants ou décédés.

 

Malgré les barrières, Karim BELLIL avance doucement mais sûrement.

L’auto-édition lui a permis de détourner en partie la réalité commerciale du monde de l’édition et du livre en général.

Comme le disait Daniel Balavoine, même si une seule personne se reconnaît dans son travail, c’est déjà une grande satisfaction pour lui.

Karim BELLIL remercie particulièrement toutes celles et ceux qui le soutiennent.

Vous pouvez le suivre et livrer vos impressions sur son blog de poésie :

http://bkariole.blog.mongenie.com.

 

Karim Bellil

 

L'ŒIL DE VERS

 

poèmes

 

Le Vert-Galant éditeur, 2011

 

ISBN 978-2-84846-089-5

 

13 euros

 

Commande ou contact @:

 

amazon1

En 2011 Karim BELLIL est un poète maudit dont la tête est mise à prix. Il se confie à son arbre qui ne lui répond rien. Portant ses mots comme un fardeau, au procès il crie au psychologue : – Soignez-moi de mon amour de la poésie !

Le juge lui demande alors : – Pourquoi la poésie ?

Il répond : – C’est elle ou rien.

Suite à des pressions, il dit au revoir à la poésie, mais puisque la poésie est en danger, il revient avec ce slogan : ne m’appelez plus poésie.

Pour se détendre, il passe Noël chez Isabelle, reste au chevet d’une amie et embrasse Sylvie pour son anniversaire.

Il se sent mieux accueilli par les enfants qui sont ravis de venir écrire avec lui. Il leur dédie le poème l’école qui est sa principale réussite.

Karim BELLIL évoque aussi des souffrances qui lui tiennent à cœur comme l’anorexie, le malaise d’une professeure, les catastrophes naturelles, les séquelles liées à un accident, les chagrins d’amour…

Sa chaudière est morte, alors il se réchauffe au bureau et se demande encore combien de non dans ce milieu des livres malgré sa lettre de motivation.

Lui qui écrit tant pour son entourage et même sur commande, il réalise enfin le poème Joyeux anniversaire maman…

 

Karim BELLIL témoigne une nouvelle fois de sa passion des mots et de son amour des gens. Il persiste en signant ici son cinquième recueil de poèmes. Toujours en autoédition, on n’est jamais mieux servi que par soi-même, n’est-ce pas ?

Vive la liberté et la vraie passion de l’écriture…

Loeildevers
item2a